créa1

5 façon de surveiller le SEO de votre site internet?

Le référencement naturel est devenu, depuis quelques années, l’un des fondements de la réussite d’un site internet. En effet, les moteurs de recherche, et notamment Google, ont mis en place un certain nombre de contraintes, et d’exigences, relatives à la capacité d’un site à remonter dans les résultats de recherche. Il est donc nécessaire d’améliorer continuellement ses pages clés, de réviser régulièrement ses contenus et d’analyser son site d’un point de vue sémantique et technique…

ANALYSEZ VOS MOTS-CLÉS ET LA DENSITÉ DE VOS PAGE

Analyser la fréquence de répétition d’un mot-clé d’une page est utile pour deux raisons simples : éviter la sur-optimisation qui va nuire à votre référencement, et s’assurer que votre mot-clé et sa déclinaison sémantique soient suffisamment présents pour les moteurs de recherche. Ainsi, vous pouvez :

-Regarder combien de fois votre mot-clé et des termes synonymes sont utilisés.

-Vous assurer que les mots clés sont utilisés naturellement dans votre texte.

-Avoir toujours à l’esprit d’éviter le bourrage de mots-clés.

Lorsque vous construisez votre page autour d’un mot-clé, il ne faut donc pas tomber dans la technique du black hat, tout en vous assurant qu’il est suffisamment présent. Pour cela, il faut penser la construction de votre page d’un point de vue éditorial.

En vous attachant à rédiger un contenu de qualité, qui apporte de réelles informations, avec des illustrations cohérentes, vous allez naturellement intégrer vos mots-clés et rédiger une page suffisamment dense pour éviter la sur-optimisation.

Par exemple, afin d’optimiser l’une de nos pages clés « école d’animation 3D », nous avons décliné certains aspects des enseignements comme sous partie de la page. Ainsi, nous avons abordé des thèmes qui s’intègrent dans le cocon sémantique global. De la sorte, nous avons apporté plus de densité à la page tout en envoyant des indicateurs à Google sur ce qu’elle apporte aux internautes grâce à nos H2 et H3.

Mieux vaut penser la structure SEO de votre page comme un plan, comme pour une rédaction. Ensuite, vous rédigez du contenu qui s’adresse aux internautes et non à Google. En associant ces deux façons de rédiger, pour les moteurs de recherche et pour votre audience, vous allez forcément avoir un contenu optimisé pour le référencement naturel.

ZOOM SUR VOS MOTS-CLÉS

Il existe certains attributs de votre page qui doivent impérativement comporter votre mot-clé cible. Au-delà du contenu brut que vous allez rédiger il faut également penser :

-Meta Description ;

-Balise title ;

-H1 ;

-H2 et H3 selon la structure de votre page.

Il faut savoir que ces attributs peuvent également utiliser des termes synonymes du mot-clé cible. Cela permettra de créer un champ lexical fortement apprécié par les robots Google qui vont crawler votre site web.

L’objectif est de créer, et de capitaliser sur vos balises méta pour décrire précisément le contenu de la page, d’engager l’utilisateur et d’intégrer des mots-clés cibles dans la mesure du possible.

ASSUREZ-VOUS DE NE PAS AVOIR DE LIENS CASSÉS

Lorsqu’on pense SEO on-page, vérifier que tous les liens sont bien valides peut sembler évident, mais cela reste une technique parfois oubliée ! On pense surtout à densifier son contenu, et à optimiser son cocon sémantique. Cependant, au fur et à mesure que le site internet évolue et connaît des changements, les liens internes et externes peuvent se rompre et mener à des erreurs 404.

Il faut savoir que d’un point de vue SEO, ces liens rompus peuvent impacter négativement le référencement d’une page. En effet, ils sont facilement identifiés par les robots d’exploration des moteurs de recherche, et sont pénalisés.  

Il existe de nombreux outils qui vous aident à répertorier facilement ce genre de lien pour mener des actions correctives. Par exemple, SEM Rush ou Screaming Frog disposent de telles fonctionnalités.

Idéal pour vous accompagner dans votre stratégie de référencement : 13 outils gratuits et utiles pour votre SEO

N’OUBLIEZ PAS D’OPTIMISER VOS IMAGES

Les images sont des contenus tout aussi indispensables qu’ils peuvent être pénalisants ! D’une part, il est essentiel d’agrémenter vos différentes pages de médias, comme des vidéos ou des images. C’est un élément considéré par Google pour votre référencement, et le plus souvent apprécié par les internautes.

D’autre part, il est important d’optimiser chacun des médias importés, et notamment les images qui pèsent parfois très lourd et pénalisent la vitesse de chargement de votre site internet. Pour chaque image inclue dans l’une de vos pages, pensez notamment à :

         -Rédiger un « texte alternatif », qui joue son rôle en termes de SEO ;

         -Adapter le format au contenu et au web ;

         -Compresser le poids de chaque image.

Pourquoi optimiser chaque image que l’on insère sur son site web ? Car la vitesse de chargement d’une page, et c’est encore plus vrai sur mobile, est l’un des facteurs forts du référencement d’un site. L’objectif de cet exercice de compression de l’image est donc de favoriser la vitesse de vos pages, autant pour les moteurs de recherche que pour les internautes.

Il s’agit donc de penser à la fois SEO et UX/UI.

Par ailleurs, la vitesse de chargement d’un site est également un facteur de conversion. Désormais, un internaute attend d’un site internet une information de qualité, et la rapidité de l’accès à cette information. Moins il aura d’efforts à faire, plus il sera susceptible de passer à un acte d’achat. Le contraire est aussi vrai.

PENSEZ À RETRAVAILLER CERTAINS DE VOS CONTENUS

Vous avez des contenus qui génèrent beaucoup de trafic ? Les retravailler en les actualisant est une très bonne technique de référencement ! Chaque contenu rédigé est une source de référencement, alors qu’il s’agisse d’un article désuet ou qui traitait d’une information de 2018, il peut être bénéfique de le mettre au goût du jour.

Les moteurs de recherche tiennent compte de l’âge et de la densité d’un site web. Alors si vos pages sont obsolètes mais datent de plusieurs années, pensez à les retravailler ! Vous pourrez, de plus, en profiter pour densifier cette page et apporter une information encore plus détaillée. Pour rappel, les pages informatives et avec une certaine longueur de mots sont particulièrement appréciées par Google.

Pour reprendre le même exemple que précédemment, nous avons créé une page « métiers de l’animation 3D », qui demande une mise à jour régulière. Il est important d’apporter de nouvelles fiches métiers régulièrement pour faire face à la concurrence, et de les travailler en profondeur. Ainsi, chaque fiche métier doit être travaillée consciencieusement pour que chaque ajout ait un véritable poids en termes de SEO. En somme, la mise à jour, l’amélioration et la révision régulières du contenu constituent une partie importante du référencement de votre site

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *